[Challenge] Pointillisme

En ce début d’année, le challenge du groupe CréationFimo était le pointillisme. Comme j’avais déjà fait l’acquisition, il y a longtemps, d’emporte-pièces pour faire des mini ronds pour ce genre de projet, c’était l’occasion de m’en servir !

Comme d’habitude, j’ai commencé en faisant un tour sur Pinterest et en regroupant mes préférences dans un tableau. J’ai opté pour un paysage de montagne en bord de mer.

J’ai peint un châssis en noir puis j’ai esquissé au crayon l’emplacement de mes montagnes. J’ai mis un peu de Fimo liquide avec un outil à embout caoutchouc sur les traits pour coller mes minuscules points blancs. Je trouvais que ça ne tenait pas bien alors je les déposais avec un dotting tool en appuyant un peu. Voilà quelques heures d’écoulées…

Ensuite, c’est parti pour les couleurs ! Les montagnes du premier plan sont en Cernit vert anis (601), Cernit vert clair (611), Fimo vert (5) et Cernit vert (600).

J’ai fait épaisseur de MAP 4, 6 et 8, avec deux tailles d’emporte-pièces à chaque fois, pour qu’il y ait des variations de reliefs. Je n’ai pas eu besoin du dotting tool pour le reste, les points étant plus gros c’était plus facile à gérer. L’outil à embout caoutchouc m’a servi pour déplacer les plus petits. J’ai encore mis de la Fimo liquide partout.

Placer chaque point, un à un, est trèèèès trèèèès long, mais les fabriquer aussi (et ça fait mal au doigt). Pour les montagnes du second plan, j’ai choisi les couleurs : Sculpey vert olive (5007), Fimo vert feuille (57), Cernit vert olive (645) et Sculpey jungle (5535) (de droite à gauche sur la photo ci-dessous).

Pour les montagnes du troisième plan, j’ai beaucoup hésité et changé plusieurs fois d’avis avant de m’arrêter pour : Cernit vert pin (662), Cernit bleu canard (230), Sculpey soufflé lagon (6063).

J’avais prévu à la base de faire tout le tableau en polymère et puis le temps m’a manqué. Mon fils de 10 mois a, miraculeusement, décidé de faire des siestes de 2h tous les après-midis pendant 2-3 semaines, ce qui m’a permis de me poser tranquillement et régulièrement devant mon bureau. Et puis il a changé de rythme, ce qui m’a fait réfléchir sur la finition de mon tableau. J’y avais déjà passé presque une vingtaine d’heures, je n’étais donc pas sûre de pouvoir finir à temps. En plus, j’aime beaucoup cet effet bandeau au centre de la toile. Je me suis dit qu’en faisant le ciel et la mer à la peinture, ça ferait un contraste d’épaisseur et que ça rendrait mieux que tout en polymère. Cependant, je ne suis pas très douée en peinture. Faire une surface de couleur uniforme j’adore ça, ça me détend. Mais faire des motifs… la galère… J’ai fait comme j’ai pu et c’est pas trop mal.

Bon je ne suis pas prête d’en refaire parce que c’est hyper long mais je suis contente de l’avoir fait. Et d’avoir tenu jusqu’au bout, même si pendant que je faisais mes lignes blanches je réfléchissais déjà à passer à un autre projet, moins chronophage et moins fou !

Pour voir les réalisations des autres participantes, rendez-vous sur Parole de pâtes !

Laisser un commentaire