Salon Tendances Créatives 2016 à Marseille

Le salon Tendances Créatives s’est tenu du 3 au 6 mars 2016 à Marseille. Oui, c’était il y a un mois déjà, j’aurais pu faire un retour plus tôt ! Mais comme mieux vaut tard que jamais, le voici.

L’entrée était à 7,50 € sans prévente internet à prix préférentiel. J’y suis allée une matinée avec ma mère pour lui faire découvrir l’ambiance des salons créatifs, lui éblouir les yeux avec toutes ces couleurs, tout ce choix de tissus, fils, perles, lui faire découvrir des matériaux, des techniques, bref lui montrer tout ce devant quoi je bave d’envie.

Pour ma part, je suis déjà allée deux années au salon Creativa et une fois au CSF (Créations & savoir-faire) et il faut bien avouer que lorsqu’on a fait un ou deux salons, tous les salons se ressemblent. J’ai fait plein de découvertes la première année mais les années suivantes, à part question motif ou autre, ce n’était pas glorieux. Ça reste un endroit très sympa pour flâner. En tout cas je préfère aller là-bas que faire du lèche-vitrines, et question prix ça vaut une place de ciné et j’y passe autant de temps sinon plus.

D’une manière générale, c’est le scrapbooking et la couture qui prédominent les salons. Enfin en disant couture, c’est un peu réducteur, peut-être devrais-je dire “arts du fil” car il y a plein de tissus pour coudre, mais aussi de quoi faire du tricot, du point de croix… Après, toutes les autres activités de loisirs créatifs, en passant par la cuisine et des activités pour les enfants, sont à peu près représentées.

Ceci dit, à ce salon à Marseille, je n’ai vu qu’un seul vendeur de polymère. Enfin d’après la liste des exposants j’en découvre un second, “PFC trading”, mais je n’ai rien vu sur place. J’ai donc découvert Perles et inspirations une boutique qui vend de la Cernit, du matériel Cernit et de quoi faire des bijoux. J’ai craqué pour la plaque de texture Bubbles parce que ça faisait longtemps que j’en voulais une mais sur internet j’ai toujours du mal à me rendre compte des dimensions et des motifs alors je me retiens d’acheter.

D’habitude, à part des livres, je n’achète pas de matériel dans les salons créatifs. Comme les exposants paient leur place, ils augmentent souvent les prix des produits pour rentrer dans leur frais. Internet est beaucoup plus intéressant pour ses tarifs, cependant je comprends celles et ceux qui achètent sur place, c’est quand même mieux de voir en vrai pour ne pas faire d’erreur de choix.

Je voudrais aussi vous parler de Chez Vera, une boutique d’emporte-pièces. Je n’en avais jamais vu autant ! Il y en a vraiment pour tous les goûts, des thèmes de formes variés, un panel de tailles très large. Les plus petits emporte-pièces font 1 cm de diamètre. Ils sont entre 1 et 5 €, ce n’est pas du premier prix mais ils ont l’air solide et de bonne qualité. Et puis quand je vois les Lucy Clay Tools qui sont à 40 € les 5 emporte-pièces, ça fait relativiser. Je n’ai pas craqué pendant le salon mais je pense que je vais aller fouiller le site un peu plus et peut-être me décider à en prendre.

Il y avait aussi un stand de démonstration de découpage du verre et de céramique au cutter mais je n’ai pas retrouvé le nom du vendeur dans la liste des exposants. Et sur ce même stand, il vendait de la colle Repar-Ex. Est-ce que l’un(e) d’entre vous aurait testé ? Je suis vraiment curieuse !
C’est une colle pro qui colle en absence d’air donc tant qu’on bouge les pièces ça ne colle pas, dès qu’on appuie bien sur les deux pièces ça chasse l’air et ça colle en quelques secondes. Les autres avantages de la colle anaérobie c’est qu’on peut laisser le flacon ouvert pendant qu’on travaille, ça ne séchera pas, et ça ne sèche pas non plus si on s’en met sur les doigts (tant qu’il y a un contact à l’air). Elle se conserve plusieurs années si on la stocke au frigo. J’ai vu sur internet qu’elle avait l’air plutôt chère. Au salon créatif il vendait le petit flacon 10 € au lieu de 20 € c’était intéressant.

Enfin, dernière chose intéressante, il y avait un stand Emmaüs qui vendait principalement du matériel de couture. J’ai trouvé sympa d’intégrer ce genre d’association à un salon créatif.

Sinon effectivement j’ai vu quelques boutiques du Sud de la France, trop petites pour faire le déplacement jusqu’à Paris, et des artistes qui exposaient leurs œuvres. Ça changeait un peu, mais globalement peu importe l’enseigne, le matériel se ressemble.

Laisser un commentaire