[Magazine] Polymère &co n°14 (juin-juillet-août 2016)

Cette fois je reviens sur un numéro de P&co plus récent : le n°14 ! Et oui c’est celui qui est actuellement disponible !

P&co fait peau neuve pour sa couverture. Alors ça reste une très jolie couverture mais je crois que j’aime mieux l’ancien agencement avec les articles sur la gauche dans le style polaroid avec le trombone, c’est très créatif, beaucoup plus que les petites bulles en bas sur la nouvelle couverture qui sont d’un format plus banal. J’aimais beaucoup aussi avoir une figure portant les bijoux, ça les mets bien en valeur et puis, curieuse que je suis, j’aimais bien découvrir le visage des créatrices. Et, quand il n’y en avait pas, le bijou était mis en valeur dans un décor, sur fond naturel (roche, sable), c’était plus travaillé. Là c’est juste un papier rose… Bon, on verra si les prochains numéros continuent dans cette lignée ou non. Je ne fais pas de généralités avec un seul exemple.

Couverture Polymère &co n°14
Couverture Polymère &co n°14

Couverture Polymère &co n°13
Couverture Polymère &co n°13

Pause-café (p. 6-7)

Un petit tour d’horizon sur les nouveautés (couleurs de pâte, matériel), des produits existants en boutique ou sur internet. C’est très agréable à parcourir. Ce n’est pas toujours facile de suivre les sorties de produits ou de tomber sur les bonnes idées alors on est bien tenté ici !

En suggestion, il y a www.fotofuze.com un site qui permet d’améliorer la qualité des photos rapidement et sans prise de tête. J’ai testé. C’est effectivement très rapide, il n’y a pas beaucoup de paramètres. Par contre, je trouve que le bouton “retouche optimisée automatique” de mon Photoshop donne un bien meilleur rendu. Mais ça reste un outil pratique, sans doute très utile pour d’autres, et puis je raffole de petites astuces comme ça !

Il y a aussi l’encart shopping sur ezebee.com qui nous permet de découvrir des créatrices, de trouver des idées de cadeaux ou même de créations à réaliser. Ben oui, l’inspiration est partout ! Je ne parle pas de copier attention hein, je parle bien d’inspiration, retenir un élément, une forme, une couleur, et la transformer en quelque chose d’autre.

Alors je suis allée voir de plus près ces quatre créatrices et je ne suis pas allée bien loin : bien moins de 10 créations visibles pour chacune, sauf une avec une quinzaine d’articles. Il n’y a pas toujours de lien vers un Facebook ou un blog. J’ai essayé de creuser un peu plus pour celle qui a fait les boucles d’oreille framboises parce que c’est vraiment très simple et pas original donc je cherchais l’intérêt. Et je découvre qu’elle travaille surtout le verre. Alors oui c’est très joli ce qu’elle fait mais ce n’est pas du tout ce à quoi je m’attendais après avoir vu sa pub dans P&co.

Je pense qu’il faudrait plutôt aller chercher des coups de cœur (non commerciaux) sur un autre site (ou même plusieurs sites), peut-être du côté des artistes américain(e)s qui font des choses extraordinaires qui changent beaucoup de ce que l’on voit par chez nous !

Test-produit (p. 8-9)

La pâte polymère Pardo ! Quand je découvre ça, je suis scotchée. C’est un de mes projets d’article que je repousse depuis des mois ! Ça tombe bien parce que du coup je pourrais ajouter cette référence. Je ne peux pas tester tous les produits et techniques alors je glane mes infos à gauche à droite, sur internet principalement, rarement dans les livres et magazines. Alors je présente surtout la théorie, tandis que P&co met la main à la pâte, et c’est le cas de le dire, et teste réellement les produits !

C’est donc un article très intéressant, trop court comme d’habitude, mais très instructif. On entend parler de la Pardo surtout pour sa pâte transparente (allez voir la vidéo de Fancy Puppet, la comparaison des pâtes est très bien faite) pas vraiment pour les autres couleurs. Il faut dire que ce n’est pas facile de s’en procurer en France. Je n’ai pas encore trouvé de site francophone qui la vende à un prix abordable et malheureusement aucune solution n’est proposée dans le magazine.

Portrait : Vanesa Falk alias Pam’Pa (p. 10-13)

Pour nous changer un peu, cette fois c’est une créatrice qui manie la porcelaine froide avec talent. Je suis un peu enfermée dans ma bulle de polymère donc c’est une totale découverte pour moi ! Mais où est le lien internet pour en savoir plus ? Ce n’est pas grave, j’ai Google : https://www.facebook.com/pam.pa.creations/ . Je furète un peu puis je clique sur le lien de sa boutique “Oupss … la page que vous essayez d’atteindre n’existe pas.“. C’est une malédiction ou quoi ?

Reportage : la création et l’autisme (p. 14-16)

Encore (cf. P&co n°10) un article démontrant l’utilité de la pâte polymère pour faire avancer de belles causes. Un texte émouvant autour de l’expérience d’une maman et de SOS autisme. Je découvre, par deux fois, après coup l’existence de telles actions et je me demande si elles n’auraient pas leurs places dans l’agenda à côté des stages. Ça ne me viendrait pas à l’idée de suivre l’actualité de toutes ces associations mais si je croisais l’info peut-être bien que je souhaiterais participer. Je trouve le don en créations tellement plus beau qu’un simple chèque.

Coïncidence, juste après que j’ai préparé cet article, Les pies bavardes ont publié à propos des Virades de l’espoir, une journée nationale pour la lutte contre la mucoviscidose.

Les carnets de Lou (p. 17)

Pas de dissertation de ma part cette fois, j’avoue que je sèche complètement là.

Rencontre : Ana Belchí (p. 18-23)

Une personnalité que je connaissais de nom, je ne m’étais pas penchée sur ses travaux, tout ce que je peux en dire c’est qu’elle sera à l’EuroSynergy à Bordeaux cette année. Elle a une vision des choses épatante et qui invite à la réflexion. Je pense particulièrement à ses propos au sujet du partage excessif sur internet qui influe grandement nos idées créatives ainsi qu’à la copie qui bénéficie à l’apprentissage. Je me sens concernée parce que généralement j’ai besoin d’un modèle (avec ou sans tutoriel peu importe) non pas parce que j’ai zéro imagination (souvent je mets ma touche personnelle) mais parce que je ressens ce besoin de copier pour apprendre. Apprendre les formes, les couleurs, l’harmonie, les gestes, les techniques. Et puis surtout, je reproduis des choses parce que je les trouve vraiment belles, c’est un compliment.

Dans son conseil pour les lecteurs, Ana dit “étudiez un tas d’autres disciplines et matériaux qui ne sont pas de la pâte polymère“. Je trouve que c’est un très bon conseil pour innover dans le monde de la polymère, elle en parle un peu plus au cours de l’interview.

J’ajouterai que je trouve toutes ses créations présentées dans le magazine vraiment splendides, ça me donne envie de l’imiter, de m’en inspirer.

Cahier technique : les produits de moulage (p. 24-26)

Un cahier technique avec une page de plus youpi ! Comme d’habitude c’est très instructif, ça donne des bases pour comprendre la différence entre les principaux types de produits de moulage (siligum, argile, silicone…) et leurs avantages et inconvénients selon l’objet moulé (plat ou 3D) et selon le matériau utilisé par la suite (pâte polymère ou résine).

Le coin lecture (p. 27)

Le pauvre est envahi par les pubs qui occupent la moitié de la page, il n’y a donc qu’un seul livre présenté :

Dogs, much ado about puppies de Christi Friesen (2015).

Palette (p. 28-29)

Une nouveauté dans P&co : les couleurs tendances, ici les couleurs printemps-été de Pantone. Un travail de fou pour donner des recettes de mélange pour trois marques de pâte polymère (Fimo, Sculpey, Cernit) pour reproduire les couleurs à la mode. C’est une super idée et ça donne deux pages très colorées et bien illustrées. J’aimerais bien trouver des exemples de créations avec ces coloris, voir les différentes associations, peut-être dans le prochain numéro ? Je rêve ! ^^

En plus, c’est avec générosité qu’une version pdf est disponible sur le site de P&co !

Les tutos (p. 31-50)

En rouge et noir de Muriel Paris. C’est le collier que l’on voit sur la couverture. A noter qu’il faut les disques Lucy Clay Tools n°5 pour faire exactement le même motif à l’extrudeur. Le montage est original et les perles tubes changent des perles plates habituelles.

Collier lanières de Bellou. Un collier de forme très originale facilement déclinable en divers couleurs et motifs. Voyez sur sa page Facebook tous les exemples.

Bracelet légende de Delphine Vignoble (alias Nelphide créations) Il est dans sa photo de profil Facebook. C’est un bracelet original et très aéré, le gabarit est fourni en trois tailles. C’est un tutoriel de niveau confirmé, Delphine ne s’embarrasse pas avec le choix des couleurs, des motifs, de la finition de l’arrière, elle se focalise sur l’apprentissage de son modèle.

Toi & moi par Pam’pa. Un tuto pour réaliser une décoration de gâteau de mariage en porcelaine froide. Il s’agit d’un couple d’oiseau tout mignon.

La chouette faussaire de Lou. Un tuto pour réaliser un moule en latex puis faire un moulage en ciment, béton créatif ou plâtre (en lien avec le cahier technique p. 26).

Tuto graines d’artistes (p. 52-54)

Colchiques dans les prés par Lou. Un tuto pour faire un collier, une bague, un photophore et/ou un pense-bête grâce aux moules doubles faces et emporte-pièces Viva Decor présentés dans le test produit (p. 9).

 

Voilà, comme d’habitude, pour en savoir plus, voir les photos, les illustrations, dévorer les interviews, faire le plein de bonnes idées, il suffit d’aller acheter le magazine. Et j’ai une bonne nouvelle pour vous, comme c’est le numéro de cet été, il est encore disponible dans les rayons journaux !

Sinon vous pouvez le commander en version papier ou numérique directement sur le site de Polymère & co (non je n’ai pas d’actions chez eux, mais aujourd’hui je suis d’humeur à faire de la pub !).

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire