[Magazine] Polymère &co n°12 (déc-janv-fév 2016)

Suite à mon premier achat du magazine Polymère &co, j’ai commandé sur leur site tous les autres numéros (sauf ceux en rupture de stock évidemment), en échangeant le n°11 du pack par le n°12 histoire de ne pas avoir de double. La qualité du service est impeccable : rapidité et serviabilité sont au rendez-vous ! Je m’en vais donc lire avec attention le dernier numéro et partager avec vous mes impressions.

Je ne décortiquerai pas le numéro comme je l’ai fait l’autre fois, je n’en vois pas l’intérêt puisque le magazine garde une structure similaire de l’un à l’autre.

polymere-co-n12-couv

Tout d’abord j’adore la couverture avec la photo très fun de Lizouille, le bonnet, le fond rouge et les flocons sur fond bleu, c’est vraiment ambiance Noël ! Je m’attendais à ce que le reste soit de la même trempe, mais surprise côté tuto avec les feuilles d’automne et l’ara macao. Bon pas de déco pour mon sapin… ce n’est pas si grave, on est un peu loin maintenant !

Lou, dans ses carnets, nous parle des tendances 2016 avec humour. Même si je ne suis pas la mode, je trouve sympa d’avoir les couleurs de l’année, surtout pour celles qui font des bijoux car on risque de retrouver ces teintes dans notre dressing.

Le test produit de ce trimestre est le poly-fast, une espèce de gros stylo de ponçage à piles. Ça vend du rêve ! J’irai presque l’acheter de suite, oui je dis bien “presque”. Quand on se documente un peu sur le polissage de la pâte polymère, on entend surtout parler du Dremel, sans compter le ponçage manuel. Du coup dans cet article j’aurais bien aimé un petit comparatif des avantages et inconvénients de chaque méthode, de manière à pouvoir faire mon choix suivant mes besoins.

Côté interviews, c’est Pïnklily et Sona Grigoryan qui sont à l’honneur. Je connaissais déjà Pïnklily via son blog, j’aime beaucoup ses créations très colorées et variées en formes et techniques qu’elle partage d’ailleurs largement en tuto ! N’hésitez pas à lui rendre visite sur Les fantaisies de Pïnklily.

Émail craquelé vieilli de Pïnklily
Émail craquelé vieilli de Pïnklily

Je ne connaissais pas Sona Grigoryan mais j’avais déjà croisé quelques unes de ses créations sur Pinterest, notamment ce tuto bien sympa :

Tuto photo de Sona Grigoryan
Tuto photo de Sona Grigoryan

Son univers est un peu différent de cet exemple, il est peu coloré mais les formes sont toujours extraordinaires. Elle fait des choses inimitables, allez voir sur sa galerie Flickr.

Le reportage porte sur le 4e symposium Fimo qui a eu lieu en République Tchèque. C’est assez sympa d’avoir un retour comme ça même si j’aurais bien aimé voir quelques photos des productions ! Oui je suis curieuse. J’ai bien aimé l’idée du lâché de ballons avec une carte au bout. Je me souviens l’avoir fait aussi étant enfant lors du Téléthon. C’est rigolo de se dire qu’un jour quelqu’un, à des centaines de kilomètres de là, va trouver le ballon et peut-être renvoyer la carte à son expéditeur !

Pour les 50 ans de Fimo, Staedtler organise un projet mondial pour créer une boule de plus d’un mètre de diamètre à l’aide de carrés de Fimo de 10 x 10 cm. A la fin, cette boule sera démantelée et chaque pièce vendue aux enchères au bénéfice de deux associations humanitaires. Je trouve que c’est une idée formidable !
Vous pouvez déjà voir les premières réalisations sur Facebook et les modalités sur le site de Staedtler.
Les français peuvent, en plus, participer au concours organisé par Graine Créative à cette occasion. Il y a quatre catégories d’inscription (pro, amateurs, ado et enfants), donc c’est vraiment ouvert à tous, à condition d’acheter de la Fimo chez l’un des partenaires de l’opération, évidemment… La date limite est le 31 mars 2016.

Pour en revenir à P&co, les tutos sont variés avec des techniques très intéressantes. J’ai une préférence pour le plastron de Chantal Borcy (Le chant des perles) qui permet d’aborder plusieurs textures/apparences en une seule création. J’aime aussi beaucoup l’astuce de montage de Pïnklily.

Voilà, si vous voulez en savoir plus et connaître tous les secrets dévoilés par Polymère &co, vous savez ce qu’il vous reste à faire : courir en magasin !

Laisser un commentaire