[J’ai testé] Le démontage de ma machine à pâte

Ma machine à pâte était devenue tellement sale que je préférais souvent conditionner ma pâte au rouleau plutôt que de l’utiliser. Et puis un jour, j’ai testé la Fimo Air qui est tellement molle et collante que j’ai pourri ma machine. Évidemment ça a séché et durci sur les rouleaux et à l’intérieur. Là c’est devenu vraiment impossible de l’utiliser. Autant des taches de couleur on peut les effacer à force de mélange, autant des miettes toutes sèches on ne peut pas les faire disparaître.

Donc, avant de refaire de la polymère, j’ai démonté ma machine. Un conseil que j’avais lu partout : faire des photos pour avoir un modèle pour le remontage, conseil que j’ai bien sûr suivi (vite fait).

Ma machine à pâte ouverte
Ma machine à pâte ouverte

J’avoue avoir eu un moment de panique quand j’ai vu le nombre d’éléments s’étaler sur la table ! Pour me faciliter la tâche, je n’ai démonté qu’un côté, après avoir défait le socle. Comme ça tous les éléments sont restés fixés de l’autre côté et ça évitait de les mélanger. Il y a juste les carters (dixit mon compagnon), les “caches”, qui se clipsent et qui ont donc bougé (on en voit un au premier plan de la photo ci-dessus). Dans cette position les rouleaux et les tiges sont assez mobiles et j’ai pu les nettoyer sans problème.

Ma machine à pâte ouverte vue par le côté démonté
Ma machine à pâte ouverte vue par le côté démonté

Le plus difficile a été le remontage, quand il a fallu avec mes deux mains tenir bien en place les 14 éléments, replacer par-dessus la façade et visser le tout. Hum… J’ai donc recruté une paire de mains supplémentaire auprès de mon compagnon et même ainsi on a pas mal bataillé ! En plus il y a un défaut sur ma machine, il y a une tige qui a perdu son écrou à l’intérieur de la façade que je n’ai pas osé démonter, celle avec la molette. Et cette tige ne tient donc pas bien en place au moment du remontage, en la tenant avec les doigts ça va, mais les doigts gênent pour reclipser le carter, sans compter les peignes qui mettent leur grain de sel. La grosse galère ! Si grosse que j’ai laissé tombé le carter, de toute façon je n’utilise pas le côté à spaghetti. Mais j’étais un peu frustrée, d’une de n’avoir pas réussi, et de deux d’avoir une machine difforme.

J’ai trouvé la solution une fois tout remonté sans le carter. J’ai dévissé la façade seulement d’une vis (sur trois) du côté non fini, de manière à la soulever juste assez pour insérer le carter sans que la tige défectueuse ne s’échappe. Et là miracle, ça a marché !

Ma machine est donc toute remontée, toute propre, je suis bien contente mais je ne suis pas prête de recommencer !

Ma machine à pâte
Ma machine à pâte

Tant que j’y suis, quelques mots sur ma MAP. A la base je l’avais achetée pour faire des pâtes alimentaires, j’ai dû l’utiliser deux fois avant de l’accaparer pour la polymère. C’est une “Kitchen Essentials” que j’ai acheté 15 € à Carrefour. Elle fonctionne plutôt bien. Avec la polymère j’ai du mal à aller au-delà du cran 7, ça plisse et ça colle trop, mais ça me laisse de la marge car elle a 9 positions en tout. J’ai testé une fois le côté spaghetti avec la polymère : c’est tout parti en miettes et ça a été un calvaire de récupérer les bouts. Est-ce que c’est “normal” ou est-ce que je n’avais pas assez conditionné ma pâte ? Je n’en sais trop rien, c’était à mes débuts de patouille et il me semble que c’était de la Fimo classique. Je n’ai jamais osé retenter pour voir.

Sinon le seul véritable problème avec cette machine c’est son manche en plastique. Quand je patouille, même si je n’ai pas les mains tachées, la pâte polymère laisse un dépôt sur la peau qui entre en contact avec le manche quand j’utilise la machine. Je n’ai jamais songé à nettoyer le manche après chaque utilisation. Et puis un jour “craac… cling” (bruit du plastique qui casse suivi du bruit du morceau qui tombe au sol). Ha mince… Ben oui, c’est pourtant connu que la polymère bouffe certains plastiques, et je n’y avais même pas pensé pour la MAP. Tant pis, ça ne me gêne pas pour son utilisation. Mais de temps à autre je perds un petit bout supplémentaire et un jour il va falloir que je trouve une solution ! J’hésite à racheter une meilleure MAP mais ça m’embête de virer celle-là juste à cause du manche. Il faudrait que je bidouille quelque chose…

Le manche de ma machine à pâte dans son état actuel d'avril 2016 avec quelques miettes que j'ai gardées pour la photo
Le manche de ma machine à pâte dans son état actuel d’avril 2016 avec quelques miettes que j’ai gardées pour la photo.

4 réflexions sur “[J’ai testé] Le démontage de ma machine à pâte

  1. Aaaah le démontage de la MAP, que de bons souvenirs pour moi aussi 😉 Dommage pour ton manche,je pense que sur les machines spéciales pour la polymère ils ont fait en sorte de mettre des manches qui ne réagissent pas avec la pâte. Pour solutionner ton problème tu pourrais refaire ton manche en polymère 😉

    1. J’espère bien que les machines spéciales polymère résistent à la pâte, sinon quel intérêt ? Surtout au prix auquel elles sont vendues… Oui j’ai pensé à refaire le manche en polymère, j’hésite encore, il faut que j’arrive à bien le faire, qu’il reste bien accroché mais qu’il tourne toujours. ^^

  2. Moi je crois que j’ai une Artemio, elle doit coûter vers les 40€ mais le manche est en bois et ça passe très bien jusqu’au cran le plus fin 🙂
    Mon mari a déjà remonté ma map avec brio, du coup je ne m’en suis pas trop mêlée et ça n’allait bien lol
    Par contre j’ai vraiment envie d’investir dans une Atlas (50€ il me semble) mais qui soit plus large, c’est pratique je trouve (et je pense garder la vieille pour le blanc). Mais bon comme il faut que je m’achète un four et un APN avant, ça risque de ne pas être pour tout de suite ^^

    1. Oui ça me tente bien moi aussi d’investir dans une nouvelle MAP, plus large, et surtout qui fonctionne bien jusqu’au cran le plus fin. Et puis l’excuse, pardon, l’argument de garder l’ancienne pour le blanc fait pencher la balance ! :p
      Tu as vu les MAP LC ? http://www.lucyclaystore.com/en/machine/328-lcmachine-elephant-e12-100-ap.html
      J’ai découvert ça cette semaine sur le Facebook de Nyfafimo, ça fait rêver ! Les prix un peu moins…
      Pourquoi veux-tu un APN ? Elles sont très bien tes photos je trouve.

Laisser un commentaire