[Fiche pratique] Technique : les craquelés (crackled)

Les craquelés / crackled (en)

Cela ne fait pas référence à une technique particulière mais à un rendu final. En général on applique une couche d’un matériau différent sur une plaque de pâte polymère. Ensuite on l’étale, au rouleau ou à la machine, en changeant à chaque passage le sens (le bord de départ). La couche supérieure n’étant pas élastique elle va se craqueler tandis que la pâte polymère s’affine. Si on étale toujours dans le même sens, les craquelures ne seront pas homogènes et feront un effet fissures. Plus on étale la plaque plus les craquelures vont s’élargir. Plusieurs matériaux sont donc possibles :

  • Sans ajout, juste de la pâte et de la chaleur.
  • En posant une feuille d’or/d’argent sur une plaque de pâte polymère.
  • En colorant du klir (un produit nettoyant) avec une poudre (poudre fimo, pearl ex…), on badigeonne ensuite notre plaque de pâte polymère et on laisse sécher. Si la couche semble trop fine, en refaire une ou deux. Une fois que c’est bien sec, on étale la plaque pour obtenir les craquelures.
  • En utilisant une encre (type Pearlescent) ou une peinture acrylique.
  • En utilisant un vernis à craqueler.
polymere_craquele
Par FimotiFimota
avec le tutoriel texte (fr)
et le tutoriel images (en)
séchage au heat gun
polymère_craquelé
Par Minibulle (fr)
séchage au carrelage
polymère-effet-craquelé
Sur Les Ethiopiques (fr)
avec encres et feuille d’or
polymère-vernis-à-craqueler
Sur Parole de Pâte (fr)
avec vernis à craqueler

 

Laisser un commentaire