[Fiche pratique] Technique : le mokume gane

Mokume gane (jap, prononcer mokumé gané)

C’est une technique japonaise du travail du métal. Littéralement, mokume gane signifie quelque chose comme “métal aux yeux de bois”. Le résultat a l’apparence du bois (mais ce n’est pas une imitation fidèle) avec son veinage et/ou ses yeux ; en cherchant dans Google images on peut découvrir de magnifiques modèles.
En pâte polymère, le principe de base est identique mais le rendu totalement variable. On commence par superposer plusieurs plaques fines de pâte polymère de couleurs différentes (on peut ajouter des feuilles d’or/d’argent ou des poudres, etc.) pour en faire un bloc, on applique ensuite des outils, des textures, des tampons, bref tout ce qui vous passe par la tête et qui marque la pâte. Les couleurs vont ainsi changer de niveau en dessinant des motifs. Si les creux formés sont profonds on peut compacter le bloc pour les faire disparaître ou les remplir avec de la pâte d’une couleur différente. Ensuite avec une lame très fine, on scalpe la partie supérieure plus ou moins selon le rendu voulu ou on découpe des tranches dans l’épaisseur pour avoir des plaques aux motifs variables. Magic by Leah (vidéo en anglais) a fait un comparatif selon les épaisseurs des couches et la forme des emporte-pièces.

pâte polymère technique mokume gane
Par Julie Picarello (en)
tutoriel

 

Laisser un commentaire