[Fiche pratique] Technique : le canning ou millefiori

Le canning (en) ou technique du millefiori (it)

Le terme millefiori vient de l’italien, c’est une technique ancienne de fabrication de mosaïque en verre.
En pâte polymère, il s’agit de faire une cane (en anglais) ou canne (en français, parce que la cane est la femelle du canard…) : c’est un boudin de pâte composé de plusieurs morceaux que l’on a assemblés pour réaliser un motif dans la longueur. Le motif peut être simple, géométrique, imaginaire ou réaliste (fleurs, fruits, objets…), tout est possible. Plus on allonge la canne, plus le motif rétrécit (c’est la réduction), cela permet de réaliser des motifs très fins sans se casser la tête et en grande quantité. On coupe ensuite des tranches (slices en anglais) pour appliquer le motif où l’on veut (perles, objets). Pour éviter que les tranches se déforment à la découpe on peut mettre la canne au réfrigérateur quelques minutes ou la précuire (10 min). Une canne est souvent ronde, mais on peut la faire carrée, triangulaire, en forme de feuille (ronde à un bout, pointue à l’autre)… On préfèrera utiliser des pâtes fermes plutôt que souples pour éviter les déformations du motif.
Voir en complément l’effet de distorsion.

Exemple :

Photo et tutoriel : Meg NewBerg (Creatorsjoy)

Laisser un commentaire