[Création] Parure collier et boucles d’oreille Mica Shift

J’avais envie de réaliser une parure pour l’anniversaire de ma belle-sœur. Après des jours de réflexion, j’ai décidé de tester l’utilisation du fil aluminium plat et la technique en pâte polymère Mica Shift. Oui oui, je teste tout en même temps, je n’ai peur de rien !

Comme d’habitude, j’ai cherché l’inspiration sur Pinterest et j’ai dessiné quelques modèles sur papier. J’ai jeté mon dévolu sur un pendentif de Mabcrea (je viens de perdre 1/2h à essayer de vous fournir un lien direct vers la photo vu que sur Pinterest ça envoyait à la galerie générale de Mabcrea sur Flickr). D’ailleurs profitez-en pour voir un peu ses autres créations, elles sont toutes plus belles les unes que les autres !

Pendentif de Mabcrea (Cecilia Botton)

Mon aluminium marque très facilement l’empreinte de mes pinces alors j’ai laissé quelques traces sur le métal… Il faudra que j’étudie les techniques un peu mieux pour obtenir un rendu plus propre.

J’ai pris du fil de cuivre fin argenté pour nouer mes deux parties, pour que ça ne se déforme pas (et donc que la polymère ne se barre pas) et pour ajouter une jolie finition.

J’ai expérimenté la technique du Mica Shift en faisant plusieurs essais avec des coloris différents. Je sais bien que le motif apparaît mieux après cuisson, mais j’ai préféré choisir le plus visible avant cuisson pour assurer un minimum.

Qu’est-ce que le Mica Shift me demanderez-vous ? Je vous laisse aller consulter mon article sur les techniques en pâte polymère (faites défiler jusqu’à Mica Shift, c’est par ordre alphabétique), en plus j’y ai mis plein de magnifiques exemples !

Pendentif en aluminium plat plissé, la forme est remplie de pâte polymère avec faux relief
Collier Mica Shift (Le jardin de Lys 2015).

Le pendentif est entièrement lisse, le relief n’est qu’une illusion, c’est le principe ! Pour celles que ça intéresse, j’ai utilisé ici la Sculpey Premo Accents bronze 5519.

J’ai cuit la pâte incrustée dans le métal mais ensuite je l’ai déboîtée pour la vernir sans en mettre sur le support. C’était très amusant de l’enlever et la remettre, sauf qu’à force le pendentif a pris du jeu et la pâte flottait dans l’armature, et en plus j’ai cassé l’attache de cuivre. Bravo Lys…

J’ai refait l’attache et j’ai mis de la superglue à mon pendentif, évidemment ça débordé, je m’en suis mis plein les doigts, j’ai paniqué et donc j’ai couru à l’évier. Pendant ce temps le sopalin s’est collé au pendentif. Merveilleux…

J’ai dû gratter au scalpel le papier et la pâte, puis revernir en en mettant le moins possible sur le métal.

J’ai fait aussi du Mica Shift pour les boucles d’oreille mais c’est tellement étroit que le motif est à peine visible. Pour la forme du fil alu, j’ai imaginé quelque chose qui soit harmonieux avec le collier. J’ai vraiment galéré pour faire le plus symétrique possible.

Boucles d'oreilles en aluminium plat plissé, la forme de goutte est remplie de pâte polymère avec faux relief
Boucles d’oreille Mica Shift (2015).

Alors, pour vous aussi c’est parfois l’aventure pour réaliser une création ?

2 réflexions sur “[Création] Parure collier et boucles d’oreille Mica Shift

  1. Très joli ces bijoux. Petite astuce pour éviter de marquer le fil d’alu avec ta pince, moi j’utilise une pince à embouts ronds sur lesquels je met de la buma corde creuse. Comme ça il n’y a pas de contact direct entre ta pince et ton fil d’alu.

    1. Merci ! Sauf que je n’ai pas de buna… 😛 J’ai testé un bout de tissu enroulé mais ça marque quand même et ce n’est pas pratique. J’ai acheté des embouts en plastique pour pinces rondes dernièrement sauf qu’ils ne tiennent pas sur ma pince donc je ne sais pas si je vais arriver à quelque chose avec. Sinon j’avais lu qu’il existait un produit (Alu deco tool dip) dans lequel on trempe ses pinces (rondes ou plates) et ça dépose une pellicule de caoutchouc qui évite les marques, si besoin on peut enlever cette pellicule sans souci. Ça a l’air top, sauf le prix vu le nombre de fois où j’en aurais l’utilité.

Laisser un commentaire