[Création] Dessous de verre Link façon Pixel Art

Parmi toutes les possibilités que propose la pâte polymère, il en est une que j’avais envie de tester : la mosaïque. Le rendu est différent par rapport à la céramique (et encore on peut l’imiter) mais on peut vraiment faire les tailles, les couleurs et les formes que l’on veut. Bon évidemment, l’idée que j’avais en tête n’est pas tout à fait classique, je voulais faire du pixel art.

Première étape, choisir le modèle : un sprite de Link tiré de Zelda, the minish cap. C’est-à-dire un personnage tout petit avec peu de carreaux. Ensuite, il a fallu choisir les différentes couleurs de pâte pour chaque couleur de l’image. J’ai préféré ne pas perdre de temps à faire des mélanges (sauf pour un vert). Et compter les carreaux… en demandant gentiment à un logiciel de le faire pour moi haha !

Après c’est assez simple, il suffit de faire des plaques de couleur et de découper des carreaux. Pour avoir des carrés (à peu près) réguliers, j’ai pris mes deux lames Sculpey (rigide et flexible) en mettant à chaque extrémité un aimant entre elles. C’est une astuce que j’ai lu sur un blog (et je remercierai son auteur dès que j’aurais retrouvé sa trace).
Mieux vaut couper sur la plaque de cuisson ou sur du papier sulfurisé et ne pas séparer les carreaux, ça se déforme facilement et de toute manière ça se défait très bien une fois cuit.

Comme je voulais faire un dessous de verre, j’étais limitée en dimension donc j’ai choisi des petits carreaux de 4 mm.

Tesselles en pâte polymère
Tesselles en pâte polymère (Le jardin de Lys 2015)

Mes tesselles prêtes, je peux attaquer l’ouvrage ! J’ai fait une plaque noire que je n’ai pas découpée et j’ai commencé par placer les tesselles du visage, à peu près au centre de ma plaque en badigeonnant un peu de Fimo liquide. Une fois tout placé, j’ai passé le rouleau dans plusieurs sens pour égaliser l’enfoncement des tesselles et j’ai découpé ma plaque noire au bon format. Et hop direction la cuisson !

Tesselles posées et cuites
Tesselles posées et cuites (Le jardin de Lys 2015)

Petits soucis, les bords se sont légèrement relevés, la plaque n’est pas restée bien plate, et surtout j’ai eu un effet dégueulasse (il faut bien le dire !) sur l’arrière. Je ne sais pas trop pourquoi, je suppose que c’est dû à la Fimo liquide.

Le dessous du dessous de verre Link
Le dessous du dessous de verre Link (Le jardin de Lys 2015)

J’ai fait mon joint avec de la Cernit (choisie pour la couleur) ramollie avec de la Fimo liquide. Je pensais que ça serait plus facile à mettre dans les creux mais la pâte collait plus à mes doigts qu’autre chose.

Joints faits et cuits avant ponçage
Joints faits et cuits avant ponçage (Le jardin de Lys 2015)

Le rendu n’est pas propre et j’ai été un peu trop pressée de voir le résultat tout joli. J’ai donc poncé le dessous et surtout le dessus. Le problème de l’avoir fait à ce moment-là, c’est que j’ai poncé les tesselles du contour beaucoup plus que celles du milieu. Du coup, quand j’ai rajouté ma plaque sur le pourtour pour faire tout de niveau, j’ai eu des escaliers sur les contours. J’ai dû vraiment poncer énormément pour rattraper tout ça.

Voici donc le dos bien rattrapé et la face supérieure !

Dos du dessous de verre Link
Dos du dessous de verre Link fini (Le jardin de Lys 2015)
Dessous de verre Link en pixel art fini
Dessous de verre Link en pixel art fini (Le jardin de Lys 2015)

J’aurais bien voulu peaufiner mieux les détails, mais j’étais alors en déplacement dans ma famille et je n’avais donc pas de temps et pas grand chose en matériel, juste de quoi poncer et vernir pour avoir fini dans les temps pour un anniversaire.

En tout cas, ce fut une belle expérience et je ne procèderai pas de la même manière la prochaine fois !

4 réflexions sur “[Création] Dessous de verre Link façon Pixel Art

  1. Wouaaaaa c’est vraiment sympa, et trop cool d’avoir les détails !!
    Par contre je préfère presque sans le joint 😀
    Pour le dessous, est-ce que ce n’est pas dû au papier cuisson ?
    Je n’ai pas compris l’astuce aimants, j’ai du mal à voir a quoi ça sert ?
    Bravo pour tout ce travail en tout cas !!

    1. Oui le côté brut me plait beaucoup aussi, mais ce n’était pas possible de le garder comme ça pour un dessous de verre.
      C’est peut-être le papier cuisson, mais c’est la première fois que ça me fait ça. Ceci dit c’est aussi la première fois que je faisais une grande plaque.
      Au lieu de découper mes tesselles en traçant ligne par ligne, les aimants maintiennent les deux lames ensemble avec un certain espacement, ce qui permet de faire deux découpes parallèles, donc des carrés plus réguliers sans se prendre la tête ou en ayant besoin d’une grille, une règle ou je ne sais quoi. Si je ne suis pas encore assez claire, je te ferai une photo. ^^

Laisser un commentaire