[Création] Boucles d’oreille méduses

Encore une création pas toute récente mais cette fois c’est parce que j’ai eu du mal à en faire une bonne photo (comment ça j’ai toujours de bonnes excuses ?!). Il s’agit d’une paire de boucles d’oreille méduses.

J’adore la façon dont les méduses se déplacent avec grâce dans l’eau, leur légèreté et leur délicatesse. Dans les aquariums elles sont parfaitement mises en valeur avec des éclairages qui changent de couleur. Et puis un jour je suis tombée sur ces adorables méduses de Bettina Welker, allez voir toutes les autres sur son Flickr, ainsi que ses autres superbes créations au passage (j’espère que vous avez du temps !).

Création et photo de Bettina Welker

Création et photo de Bettina Welker

Création et photo de Bettina Welker

Création et photo de Bettina Welker

Ni une ni deux, j’ai pris de la pâte phosphorescente (Fimo n°04), du blanc (Fimo n°0) et du bleu glacier nacré (Fimo n°306) et j’ai réalisé une grosse (pour avoir le diamètre de la tête en une tranche) et courte (pour ne pas gaspiller) canne sans arriver à la même finesse des stries que Bettina… snif snif ! J’ai posé ma tranche de canne sur une boulette de papier aluminium (je crois) pour lui donner la forme. J’ai modelé les spirales autour d’une pique à brochette en faisant une petite boucle fermée à l’extrémité du haut. J’ai cuit les petites gouttes bleues à l’envers et je les ai collées sur des tiges à œil après cuisson.

Boucles d'oreille méduses
Boucles d’oreille méduses (Le jardin de Lys 2015)

Le plus compliqué dans ce modèle (si on oublie les stries…) c’est le montage ! J’avais fait un bricolage avec deux tiges courbées rattachées par le centre et au bout desquelles pendouillaient les tentacules. La disposition ne me plaisait pas puisque la spirale n’était pas au cente, entourée par les tiges droites. En plus ça s’emmêlait facilement et les tiges se mettaient complètement de travers. Bref, j’ai démonté tout ça après les avoir portées deux fois.

J’ai enlevé les tiges courbées que j’ai remplacé par un disque de polymère percé au centre et avec trois trous sur les bords. La disposition est très bien mais l’ensemble reste très rigide et les tentacules ont tendance à se mettre de biais. Peut-être faudrait-il agrandir les trous mais j’ai peur que ça fragilise le disque et qu’il se casse (surtout quand les cheveux s’y accrochent). Ou alors changer les tiges par du câble, ou ajouter des anneaux intermédiaires… Je cherche encore la bonne idée, sachant que je veux que le système reste caché donc je ne peux pas me permettre grand chose vu les dimensions (16 mm de large pour 5 mm de haut à l’intérieur).

Enregistrer

Laisser un commentaire