[Challenge] Turquoise et orange

Le challenge du groupe CréationFimo pour le mois de juillet était : turquoise et orange, en création libre. Oui je sais, c’était il y a plusieurs semaines déjà…

J’ai passé un nombre incalculable d’heures sur mon article sur les dégradés et j’ai préparé quelques articles pour que le blog continue tout seul pendant mes vacances. Et puis, comme toujours, je n’ai pas réussi à caser la montagne de choses à faire avant mon départ. J’ai donc emmené de quoi m’en occuper plus tard mais… j’ai fait un gros break loin de l’ordi, loin d’internet, loin des mails, et ça m’a fait un bien fou !

Pour en revenir au sujet initial, je voulais faire un pendentif ayant une forme de feuille et de tissu plissé mélangé ou quelque chose du genre. J’avais en tête des images floues de créations que j’avais vues sur Pinterest au fil des derniers mois. Évidemment, ce que j’ai fait ne ressemble en rien à ce que j’envisageais.

J’ai commencé par faire un dégradé du bleu turquoise au vert turquoise, qui n’est pas très visible d’ailleurs car le passage de l’un à l’autre se fait au niveau de la boucle, pas très malin de ma part. J’ai tout simplement pris les turquoises Cernit (Number one n°676 pour le vert et n°280 pour le bleu), et j’ai créé une troisième teinte plus foncée en mélangeant à tâtons :

  • du bleu turquoise (Cernit N1 n°280) = 5 parts
  • du bleu paon (Premo n°5038) = 4 parts
  • du bleu saphir (Fimo n°38) = 1 part
  • du blanc perlé (Cernit glamour n°010) = 1 part
  • du vert turquoise (Cernit N1 n°676) = 1 part

J’ai utilisé la technique du Skinner blend pour faire mon dégradé, c’est-à-dire en juxtaposant mes trois couleurs sous forme de triangles. Je les ai placés sur une fine plaque de blanc perlé (Cernit glamour n°010) pour donner un aspect légèrement nacré à tout mon dégradé.

J’ai fait un premier modelage que je trouvais trop lisse alors j’ai reformé ma plaque et j’ai choisi un joli tissu que j’avais récupéré pour son maillage pour texturer ma pâte. J’aurais dû me douter que c’était une mauvaise, très mauvaise idée ! Hum oui, aurais-je omis de préciser que je n’avais pas nettoyé ce tissu qui avait pris la poussière pendant des années ?! Je pense que maintenant il a une portion bien propre, celle que j’ai posé sur ma pâte qui, après les passages du rouleau, a bien intégré une multitude de poussières. Entre les reliefs et l’incrustation, impossible de nettoyer ça. J’ai donc passé un peu de temps avec un lingette humide à désincruster un maximum de saleté, après quoi j’ai reformé une plaque. Autant dire qu’à force de manipuler mon dégradé, il était de moins en moins contrasté.

Finalement la texture que j’ai appliqué est très simple : un sachet en papier pour légumes froissé, je trouve que ça donne un aspect un peu cuir. Ensuite j’ai re-façonné la forme du pendentif. Pour les petites boules décoratives, j’ai sorti toutes les teintes de orange que j’avais et j’ai fait des mélanges avec du blanc et du cuivre. J’ai utilisé 7 teintes dans ma création. Je n’ai noté ni les couleurs, ni les mélanges car j’ai été envahi d’une grande flemme pour d’aussi petites quantités. De toute manière, pour le coup ce ne sont pas les couleurs qui sont importantes mais la variété des nuances.

Pendentif challenge turquoise et orange
Pendentif challenge turquoise et orange (Le jardin de Lys 2016)

J’ai malheureusement plusieurs reproches à faire à ce pendentif (je sais, ce n’est pas de sa faute !). Tout d’abord je trouve le bleu un peu trop bleu et pas assez turquoise, cela dit c’est subjectif. Par contre, ce qui est vraiment gênant c’est qu’on voit bien deux teintes de turquoises et pas trois alors que je me suis embêtée avec mon dégradé pour que ça soit le cas. Ceci dit avec le nombre de fois où j’ai refait ma plaque, le dégradé s’est trop mélangé.

Ensuite je trouve l’ensemble trop rigide, sans savoir si cela vient de la forme générale, de la manière dont c’est plissé ou l’épaisseur de la plaque… Et puis cela manque de finesse. Ce n’est pas que ce soit vilain, mais ça ne me ressemble pas et du coup j’ai du mal à apprécier vraiment ce pendentif.

J’ai mis des cordons pour faire bien sur la photo mais le collier n’est pas encore monté. Je ne me suis pas totalement décidée pour les couleurs des cordons, leur nombre, le tressage ou non, la longueur… Un sautoir sera peut-être le mieux.

Pour finir, il n’y a plus qu’à aller voir toutes les autres chouettes créations du groupe pour ce challenge sur Parole de pâte !

Enregistrer

Laisser un commentaire