Bilan 2016

Je n’avais pas prévu de faire de bilan, ni ici ni ailleurs, et pourtant le voici. Il faut dire qu’ils fleurissent à gauche à droite ces temps-ci et j’y trouve de l’intérêt. C’est très instructif, j’en apprends sur les personnes, sur leur manière de vivre leur blog, leur entreprise, et ça me fait réfléchir sur ma propre situation.

J’ai commencé mon blog au cours de l’été 2015. Je l’ai gardé privé quelques mois, le temps d’y ajouter des articles, pour ne pas présenter un blog vide. Je ne savais pas trop quoi écrire, je débutais dans le domaine, alors j’ai rédigé des dizaines de fiches pratiques sur la pâte polymère, une sorte de mémo de mes lectures sur le net. Je voulais faire les choses bien, et ça m’a pris du temps. Je n’ai toujours pas fini tout ce que je voulais y mettre. J’ai ajouté quelques articles présentant mes créations et puis j’ai officiellement lancé mon blog.

2016 a commencé avec cette énergie rédactionnelle et puis les choses se sont un peu tassées. J’aurais voulu au moins un article par semaine (c’est le minimum recommandé dans la blogosphère !) mais je n’ai pas réussi à être régulière sur l’année. Après un mois de mai peu productif (côté rédaction j’entends), j’ai mis les bouchées doubles, j’avais plein de créations non présentées en stock ! J’ai même réussi à programmer des articles en avance, ce qui est bien pratique pendant les vacances !

  • janvier    7
  • février    3
  • mars    4
  • avril    4
  • mai    1
  • juin    6
  • juillet    7
  • août    3
  • septembre    2
  • octobre    1
  • novembre    1
  • décembre    1
  • 2016 = 40 articles

Ce moment de répit, déconnectée (du moins autant que possible), m’a permis de réfléchir, de faire le point. La moitié de l’année était déjà passée et j’étais loin d’avoir créé autant que je l’aurais voulu. L’ordinateur est terriblement chronophage ! L’entretien de mon blog, la lecture des blogs des autres et des forums, la découverte de nouveaux blogs/forums/sites/boutiques, et Pinterest, ce grand démon, un puits sans fond d’idées, d’inspiration et d’émerveillement.

A la rentrée, j’ai “arrêté” Pinterest. Pas complètement non, j’y vais de temps à autre mais avec un but précis ! Et j’essaie d’y rester juste le nécessaire et de ne plus y flâner une heure… ou deux… ou trois… J’ai aussi donné du lest à mon blog. Je ne sais visiblement pas faire des articles courts, il faut toujours que je raconte tout dans les moindres détails. Ça me prend trop de temps, alors j’en ai fait moins, beaucoup moins. Je me disais : allez la semaine prochaine, c’est pas grave si ce n’est pas hebdomadaire. Et puis ensuite j’avais une excuse, ou un contre-temps, ou la flemme. Au bout de plusieurs semaines : “mince ! Déjà un mois sans publication ? Pas possible !”. Alors j’écrivais un article.

Malgré ça, je n’ai pas créé plus mais plutôt moins qu’avant l’été. Difficile de dire pourquoi exactement. Je pense que c’est dû à un ensemble de facteurs. Déjà, en délaissant Pinterest et la lecture des blogs, je me suis dégagée du temps mais j’ai aussi sorti mon esprit de cette effervescence créatrice qui est stimulante. Et ce temps récupéré je l’ai utilisé pour faire des recherches d’appartement suivies de visites.

Et puis j’avais toujours mes deux fardeaux. Le premier c’est mon espace de travail : la table du séjour. Bien pratique pour chercher un truc sur l’ordi, regarder la télé en même temps ou profiter de la présence de mon chéri mais… parce qu’il y a un mais, aussi plein d’inconvénients. Les chats qui viennent pour faire un câlin en plein milieu du travail (oui oui l’inconvénient c’est la table dans le séjour et non pas les chats !), qui laissent des poils ou du gravier de litière sur les pâtes ou au milieu des outils dès que je tourne le dos, le fait de devoir ranger/sortir le travail en cours et les outils tranchants et les accessoires “amusants” pour les protéger des chats et les protéger eux-mêmes, et accessoirement le fait de devoir tout ranger quand on reçoit et de vivre avec un bazar central. Bref, un poil pas motivant quoi…

Le second fardeau n’est pas matériel mais psychique. J’ai plein d’idées dans la tête, même trop, et Pinterest est à la fois mon ami et mon ennemi. Des idées vagues j’en ai des tonnes, mais comme elles ne sont pas claires je n’arrive pas à me lancer pour en réaliser une seule. J’ai besoin de connaître à l’avance les étapes détaillées, de savoir comment je vais m’y prendre et à quoi je vais aboutir, du moins en théorie. Les autres idées, plutôt des inspirations ou des tutos, peuvent être mises en œuvre plus facilement seulement je me noie tellement j’ai de choix, je passe du temps à hésiter, longtemps, et quand j’en choisi une, je cherche des modèles, des inspirations pour façonner dans ma tête le projet précis. Et c’est là que je me perds à nouveau, je dévie sur une autre idée ou même plusieurs, je renonce à l’initiale, et puis finalement il est déjà l’heure du repas, on verra ça demain.

Un an est passé. J’aspirais à tellement plus que ce que j’ai réalisé. Le temps a filé sans que je m’en rende compte et je trouve ça effrayant.

Il y a un an j’avais dans la tête d’ouvrir mon auto-entreprise et de vendre mes créations. Je n’ai pas sauté le premier pas. J’ai lu tellement de choses négatives sur l’entrepreneuriat, sur les taxes, sur toutes ces personnes qui au bout de 2-3 ans ferment leur entreprise. Je me suis dit que ce n’était peut-être pas la solution, pas pour moi. Cette année c’était un peu un essai, voir si j’arrivais à produire régulièrement et une certaine quantité, suffisamment en tout cas pour faire tourner une boutique. Flop total.

En décembre, j’ai fait mon premier marché en tant qu’exposante ce qui m’a poussée à ouvrir une boutique sur A little market. En fait c’est surtout pour avoir une vitrine pour les gens qui me découvrent par le blog ou Facebook, pour ceux qui reçoivent ma carte de visite, je trouve que ça donne une présentation claire de ce qui est disponible et ça peut générer quelques ventes dont la transaction est simplifiée. Bon, il faut que je prennes du temps (encore !) pour rédiger les fiches produits et tout mettre en ligne, mais une fois que ce sera fait je serai tranquille un moment sur ce point-là.

Et 2017 alors ?

Côté création ça ne commence pas très bien… Et oui je suis en plein dans les cartons, le déménagement approche !!! J’avais commencé avant les fêtes mais j’avais laissé tout mon matériel à sa place, on ne sait jamais des fois que j’aurais une soudaine envie et une profonde motivation pour tout réinstaller pour un jour ou deux. Vain espoir, j’ai tout emballé. En plusieurs fois. D’abord les trucs les moins utilisés, et puis ceux un peu plus, et cette semaine tout le reste. De toute façon je ne sais pas quoi faire. J’ai encore plein d’idées dans la tête, toutes celles que j’aurais voulu réaliser le mois dernier mais Noël c’est fini, il faut que je passe à autre chose.

Il va falloir passer cette période de déménagement, suivie forcément du déballage de la tonne de cartons que j’ai soigneusement remplis. Ensuite je pourrais m’y remettre ! Avec un bon et un mauvais point de départ. Le bon : je vais avoir une pièce rien que pour mon atelier, 8 m² de bazar créatif ! Le rêve ! Le mauvais : je n’ai pas de table de travail. Il va falloir passer par la case soldes et aménagement avant de pouvoir m’y remettre.

Mon objectif principal pour cette année c’est l’organisation ! J’ai trop de choses à faire ou envie de faire et pas assez de temps, ou en tout cas trop de temps mal employé et donc évaporé. J’ai déjà commencé un bullet journal. Il aura fallu des mois et des mois pour que je m’y mette. J’avais rejeté l’idée d’emblée de ce projet chronophage mais j’y suis finalement revenue. Dans le fond ça n’a pas l’air si mal pour m’aider à atteindre mon but de cette année.

J’en suis à ma deuxième semaine d’utilisation et déjà il y a de la relâche…

  • Lundi : cartonnage chambre.
  • Mardi : finir cartonnage chambre + cartonnage séjour.
  • Mercredi : finir cartonnage séjour + cartonnage cuisine.
  • Jeudi : report du mercredi (j’ai cartonné mais pas assez).

Du coup vendredi ben… je n’ai rien noté, à peine ouvert mon Bujo. Pourquoi faire ? Planifier encore et encore des cartons ? Super… Bon ce n’est pas toute la vérité, j’y ai aussi mis une page “déménagement” avec les étapes clés de la préparation avec une case à cocher pour chaque meuble vidé. Et là ça avance et ça fait plaisir !

J’ai comme l’impression que je digresse méchamment… en fait pas tant que ça parce que j’y intégrerai des tâches en rapport avec mon blog ou la création dès que je pourrai et j’espère vraiment que ça va faire avancer les choses et surtout donner des résultats réguliers.

Côté blog, un article par semaine ça serait pas mal. Avec mon débit ça ne me paraît pas raisonnable de vouloir en faire plus. Si j’en fais plus que prévu, je les garderai sous le coude pour les périodes “pas envie, pas d’inspiration” ou pour les vacances. On verra à la fin de l’année s’il me reste vraiment du rab. Dans l’idéal, il faudrait aussi que j’arrive à planifier mes articles. Ça m’éviterait d’avoir un compte à rebours permanent, ça me laisserait du flottement de quelques jours pour produire l’article suivant et donc que mon temps pour le blog s’adapte à mon planning et non l’inverse.

Autre objectif : poster plus souvent sur Facebook. J’ai dans l’idée d’en faire une visite des coulisses de mon atelier, avec mes travaux en cours. Il vient donc en complément de mon blog, qui présente les créations finies avec toutes les explications du pourquoi du comment, et non pas en doublon. Depuis que j’ai fait l’effort de comprendre comment je pouvais publier directement de la tablette, ça m’a motivée à mettre des photos sur FB plus souvent. Bon là c’est un peu mort… forcément, pas de créations, pas de photos.

Côté création, c’est encore un peu flou dans ma tête. Je sais que je veux créer plus mais je ne sais pas quoi ni comment. Une activité plus régulière y aidera (merci atelier et Bujo). Et je crois que je vais me concentrer sur la création de collections. Créer des pièces uniques sans aucun rapport me plait beaucoup mais je passe trop de temps à la réflexion, à l’inspiration. Il faut que je rentabilise ce temps en réalisant plusieurs pièces avec une même idée. En tout cas ça a été très efficace pour les flocons que j’ai fait pour Noël (même si ça a un côté lassant).

Côté vente, j’ai envie de participer à plusieurs marchés artisanaux, aux beaux jours et à Noël. Ma première expérience m’a beaucoup plu ! Je garde ALM en vitrine. Ma propre boutique ? Je ne sais pas, c’est compliqué et je n’ai pas envie de me lancer là-dedans si le nombre de créations ne suit pas derrière. Du coup, pareil pour la micro-entreprise, ça reste toujours à l’état d’idée plus que de projet pour l’instant.

Voilà, je pensais encore une fois, naïvement, que je ferais cet article en trois paragraphes tout au plus. Un bilan et des résolutions ? Facile, je n’ai pas assez créé, pas assez publié, je veux créer plus, publier plus. Tout est dit, ou presque.
Je ne sais pas trop s’il y a des personnes assez courageuses ou intéressées pour me lire jusqu’au bout mais ça me fait du bien d’écrire. Mon blog est comme un journal de bord, un carnet intime de création.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

2 réflexions sur “Bilan 2016

Laisser un commentaire