Arabesques dans la douche

Pour les fêtes de fin d’année 2013, je suis rentrée chez ma mère. Elle avait refait les murs de la douche dont le tadelakt avait mal vieilli. Le rendu était nickel, sauf le joint noir en silicone autour des arrivées d’eau de la robinetterie qui faisait tache. Elle me fit alors part de son idée de peindre un peu autour pour faire quelque chose de propre et régulier.Ni une ni deux, mon cerveau s’est mis en ébullition et dériva bien loin de la forme simple et discrète qu’imaginait ma mère. J’ai pris un carton (de pizza) dans lequel j’ai découpé deux cercles que j’ai eux-mêmes entaillés jusqu’au bord afin de pouvoir l’encastrer dans les robinets et mieux voir les dimensions que je voulais pour le motif. Ensuite, assise parterre dans la douche, j’ai dessiné au crayon sur mon carton.

Quelle n’a pas été la surprise de ma mère quand elle a découvert le modèle que je lui proposais ! Mais elle m’a donné le feu vert, et surtout un pinceau et le pot de peinture glycéro brillante noire. J’ai reproduit le motif directement à main levée avec la peinture, j’avais un peu la flemme de tout redessiner au crayon.

Arabesques. Décembre 2013.
Arabesques. Décembre 2013.

L’idée était de faire deux cercles propres autour des robinets pour faire cache-joints. Mais pour vraiment masquer le silicone, il ne fallait pas s’arrêter là car s’il n’y avait que deux cercles tous seuls on aurait vu que ça. Faire d’autres cercles, de différentes tailles, s’imposait donc. Mais une série de cercles ne me paraissait pas assez jolie pour être suffisante. Il fallait des volutes pour rendre le tout plus léger, et quoi de mieux que des arabesques dans une douche à l’esprit un peu oriental.

Au final, on est bien loin du petit cache-joints voulu, mais le rendu est splendide !

Laisser un commentaire